AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Appartement 666 - James Dillinger

Aller en bas 
AuteurMessage
James Dillinger
Sergent
Sergent
James Dillinger


Inventaire
Argent : 1 550 $
Réputation : Renommé
Armes portées : Colt Anaconda

Appartement 666 - James Dillinger Empty
MessageSujet: Appartement 666 - James Dillinger   Appartement 666 - James Dillinger Icon_minitimeDim 1 Mai - 22:39

J’ai pas à marcher longtemps avant de rejoindre mon appartement. J’ai même pas à sortir du quartier. Mon nouvel allié se trouve à trois blocs que chez moi, si c’est pas formidable... De quoi intervenir l’un pour l’autre en un éclair. C’est beau, on dirait presque un sitcom avec deux amis à la vie qui surgiraient toujours au bon moment. J’arrête de divaguer à l’instant où je pousse la porte de mon immeuble, et j’en profite pour partir sur autre chose, quelque chose de plus ancré ; des souvenirs. Je me souviens du jour où j’ai trouvé ce coin.

J’avais erré à travers le quartier jusqu’à trouver le seul immeuble désaffecté du coin. Désaffecté, à vrai dire, c’était un bien grand mot. Simplement, il était vide. L’état des lieux était nickel, mais avec la crise, et les prix du mètre carré dans un tel quartier, le propriétaire du building n’avait pas su trouver le moindre client. Paraît-il que ce type s’en ait trouvé ruiné, et puis, qu’il se serait tiré une balle. Tant mieux, pour moi, je m’étais approprié les lieux. La porte était même pas verrouillée. Le plus beau dans l'affaire, c'est que le bâtiment était nickel. Une fois qu'on y aurait réenclencé l'électricité, il semblerait identique à n'importe quel building du quartier, et sûrement pas à un squat. Parfait, ça devrait éloigner les autres types comme moi à pas avoir de toit. Alors j’avais descendu l'escalier de service pour entrer dans la salle des machines, et y trouver le disjoncteur. Je l’ai enfoncé, et la lumière fut. Baigné dans la lumière, j’ai rejoins l'accueil et j'en ai profité pour chopper toutes les clés des apparts, dans l'étagère murale, derrière le comptoir. Il y en avait pas mal, ça faisait un poids, mais tant mieux. Avec ça, les piaules resteront fermées, et je saurais ouvrir la mienne sans en défoncer la porte. Je me suis dirigé vers l'ascenseur, et j’ai enfoncé le bouton pour rejoindre le dernier étage. Grand standing. L'ascenseur était plus large que la cellule où j'avais croupie ces dernières années, il était rapide, il vibrait pas et, mieux que tout, y avait pas de musique à la con pour t'énerver pendant ton trajet. Simplement un léger clinquement de cloche lorsqu'il était arrivé à destination, et que les portes s’ouvrirent. Un seul appart à l'étage. La suite impériale. Magnifique. J’ai regardé le numéro sur la lourde porte. 666. On ne pouvait rêver mieux. J’ai chopé la clé dite du tas de clés, et décoché la serrure. Et je suis entré. Salle de séjour, cheminée, moulures, magnifique. J’avais allumé un feu, histoire d'éclairer la pièce ; j'ai jamais aimé les lumières électriques, c'est d'une laideur, tandis que les flammes, c'est à en pleurer de beauté. Et puis, une fois le feu pris, j’ai commencé à faire l'état des lieux. Cuisine, salle à manger, salle de séjour, quatre chambres avec salles de bain persos, et terrasse donnant sur le tout basin. Parfait.

J’émerge de mes pensées à l’instant où la cloche résonne, et que les portes de l’ascenseur s’ouvrent devant moi. Je passe l’âtre de mon appartement et m’écroule sur le canapé. Dans la cheminé, un feu brûle perpétuellement, éclairant la pièce d’une douche lumière et la réchauffant à la fois. On ne devrait pas vivre sans cheminée. Bien. Jetons un oeil à ma check liste mentale. Flics, fait. Mafieux, fait. Resteront les putes, et je n’aurais plus qu’à recruter la haute criminalité de Basin pour que cette ville ne s’offre à moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Giancana
Capitaine
Capitaine
Vesper Giancana


Inventaire
Argent : 4900$
Réputation : Légendaire
Armes portées : Tanto

Appartement 666 - James Dillinger Empty
MessageSujet: Re: Appartement 666 - James Dillinger   Appartement 666 - James Dillinger Icon_minitimeDim 1 Mai - 22:59

J'ai quitté le commissariat il y a de cela 10 bonnes minutes je suppose. Après avoir longuement observé la carte que Dillinger m'a donné, j'ai appelé un taxi direction, l'adresse inscrite sur la carte. Je sais, ca doit faire plus d'une heure qu'il a quitté mon bureau, mais, s'il veut vraiment faire parti des flics de cette ville, il doit avoir tous les atouts en main, même si je suis loin de lui faire confiance. Jre lui ai promis une plaque, un dossier en béton, bref, il est couvert. Et plus couvert que ce que pourrait lui offrir la sécu. Après quelques minutes de ballade en taxi, j'me pointe dans les beaux quartiers, et, bizarrement, ailleurs m'aurait étonné. J'regarde l'adresse indiquée sur la carte, je préviens pas spécialement de mon arrivée, rien à foutre, là ou pas là, il trouvera ce qu'il faut dans sa boite aux lettres, au pire.

En bas de l'immeuble, j'me grille une clope avant d'me diriger vers l’ascenseur, dernier étage, appartement 666, comme par hasard. Après quelques secondes, je suis arrivée devant une seule et unique porte, pour tout un étage, ca vous donne déjà l'idée du personnage et me donne envie de me méfier encore un peu plus, mais soit. J'sonne, tirant sur ma clope en attendant.

_________________
A Sin City si tu prends la bonne ruelle, tu trouveras, ce que tu cherches.

Appartement 666 - James Dillinger Angiec¤Appartement 666 - James Dillinger Angi2¤Appartement 666 - James Dillinger Angie3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Dillinger
Sergent
Sergent
James Dillinger


Inventaire
Argent : 1 550 $
Réputation : Renommé
Armes portées : Colt Anaconda

Appartement 666 - James Dillinger Empty
MessageSujet: Re: Appartement 666 - James Dillinger   Appartement 666 - James Dillinger Icon_minitimeDim 1 Mai - 23:12

Je suis pas posé depuis deux minutes qu'on sonne à la porte. Inutile de se demander de qui il s'agit, il n'y a qu'une seule personne qui connait l'emplacement de mon lieu de résidence. J'avance tranquillement jusqu'à la porte et l'ouvre, dévoilant le corps sublime de Vesper Lynd. Mais ce ne sont pas tant ses formes à en faire virer la cuti d'une mère supérieure qui attirent mon regard que ce qu'elle tient entre ses mains. Patience. Je l'invite à entrer et lui tourne le dos le temps de rejoindre le canapé, sur lequel je m'affale avant de me pencher sur la table basse. J'écarte d'un mouvement de la main quelques sachets de poudre pour faire la place, et dépose sur la planche deux verres et une bouteille de Whisky. J'arrose les deux verres et me saisi de l'un d'eux avant de me pencher à nouveau au creux du cuir de mon canapé, et de relever mon regard en sa direction.

- Vous êtes flic vingt quatre heures sur vingt quatre, ou vous conservez quelques heures pour vous ?

Si elle compte sur moi pour venir pointer à huit heure chaque matin, elle se fout le doigt dans l'oeil. Je n'ai pas choisi cette voie pour entrer dans les standards, et je n'ai jamais aimé le métro. C'est peut-être pour ça que j'aime tant Basin. Pas de métro. Beaucoup de germes, certes, mais pas de métro. Le feu de bois continue de craquer dans l'âtre de la cheminée et illumine d'une lumière chaude et tamisée la pièce. Dans mon dos, la baie vitrée offre une vue sur Basin, jamais éteinte. Basin, la ville qui ne dort jamais. On y vit un peu, on y meurt beaucoup. Mais jamais l'on y dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Giancana
Capitaine
Capitaine
Vesper Giancana


Inventaire
Argent : 4900$
Réputation : Légendaire
Armes portées : Tanto

Appartement 666 - James Dillinger Empty
MessageSujet: Re: Appartement 666 - James Dillinger   Appartement 666 - James Dillinger Icon_minitimeDim 1 Mai - 23:27

La porte s'ouvre quelques secondes à peine après avoir frappé à cette dernière. Dillinger n'a franchement pas l'air surpris de me voir ici, a cette heure, comme s'il m'attendait. Ca en est presque déstabilisant, mais, je m'en formalise pas plus que ça. Je lui suis dans ses appartements, faut dire qu'il est plus classe que le mien, mais, je remarque que la vue est quasiment la même, ainsi que la disposition, à croire qu'on cherche la même chose. Je ne relève pas sa remarque, mais ouais, je suis flic 24h sur 24, faut dire quand dans cette ville, on vous offre pas trop l'repos souhaité et, vous êtes là en connaissance de cause, sinon, vous êtes déjà mort. Même si vous êtes un flic ripoux, capitaine ou pas, vous pouvez pas réellement dormir sur vos deux oreilles. Un léger rictus apparaît sur mes lèvres.

' Vous me me manquiez.'

Je laisse tomber assez négligemment sur la table basse sa plaque, son dossier que j'ai eu le temps de taper en moins d'une heure, et quelques dossiers à connaître, les infos importantes du moment, pour le reste on verra plus tard j'ai envie de dire. J'attrape par la même occasion le verre de whisky qu'il vient d'servir, et m'poste face à la baie vitrée alors qu'il s'enfonce dans son canapé. Manquer un seul instant les faits et gestes de Baisn me serait insupportable je crois.

_________________
A Sin City si tu prends la bonne ruelle, tu trouveras, ce que tu cherches.

Appartement 666 - James Dillinger Angiec¤Appartement 666 - James Dillinger Angi2¤Appartement 666 - James Dillinger Angie3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Dillinger
Sergent
Sergent
James Dillinger


Inventaire
Argent : 1 550 $
Réputation : Renommé
Armes portées : Colt Anaconda

Appartement 666 - James Dillinger Empty
MessageSujet: Re: Appartement 666 - James Dillinger   Appartement 666 - James Dillinger Icon_minitimeDim 1 Mai - 23:43

Elle marche d'une traite jusqu'à la table basse sur laquelle elle lâche ma plaque, un dossier et puis d'autres. Putain, elle va me saloper le verre de la table, avec ses conneries. Tant pis, je ne laisse rien paraître, et j'attendrai son départ pour vérifier qu'il n'y a pas de rayures. Non pas que je sois maniaque, mais quitte à avoir une table basse en verre, autant qu'il tienne un minimum de temps, et vu que celle-ci a deux jours, ça serait con de la détruire si tôt. À ce propos, je lance une note à moi-même : se souvenir qu'une table basse jetée du haut d'un building ne tue pas tellement que ça l'ennui. Faire quelque chose de concret est plus effectif. La note est prise, j'en reviens à Vesper. Elle se saisit du verre offert et s'avance jusqu'à la baie vitrée. Oui, c'est vrai que ce verre était là pour elle, mais j'en viendrais presque à me demander ce qu'il nous reste à faire. J'ai ma plaque, mon dossier et même quelques archives, mais Vesper est toujours présente dans mon appartement. Je déteste ce genre de situation où il faut faire comme si tout était normal alors que l'on n'a pas la moindre idée de ce que l'on est supposé faire. En général, on pallie à cela en se donnant une contenance, aussi je me saisi du dossier, non pas le mien, l'autre, pour en décrypter quelques visages. Rien de véritablement inconnu au bataillon, si ce n'est un visage ou deux, que je m'empresse de mémoriser et d'y accoler un nom. Je jette ensuite un oeil à mon dossier, et lis ce qu'elle a composé pour moi. Évidemment. Amusant. Je n'y aurais pas vraiment pensé moi-même, mais c'est crédible. Je repose le dossier. Bien, et quoi maintenant ? Tiens, je n'ai pas encore touché à la plaque. Allons y. Je m'en saisis, y jette un oeil. Mon nom, souligné du matricule 2046. Elle brille, ce qui est assez normal compte tenu du fait qu'elle est neuve. Je la glisse à ma ceinture, et je me retrouve comme un con dans mon canapé, à siroter le plus lentement possible un verre de Whisky, juste de quoi me trouver une contenance, tandis que dans mon dos, le regard de Vesper n'a pas changé de direction. Elle semble littéralement absorbée par cette vue sur Basin, sans pour autant que son regard ne trahisse de quelconque surprise. J'en déduis que cette vue lui est familière, sans doute a-t-elle la même à la maison, et que ce n'est que Basin elle-même qui l'hypnotise. Comme je la comprend. Combien de nuits ai-je passées, le nez dans ce panorama, à fomenter mille projets sans ne jamais dériver mon regard, comme un observateur omniprésent.

Assez étonnamment, le silence n'est en rien pesant. Je me lève finalement pour rejoindre la baie vitrée, à laquelle je m'adosse. D'une certaine manière, je fais face à Vesper — elle est face à la vitre contre laquelle je m'adosse — , mais pas tout à fait. Décalé sur le côté, nous sommes plutôt deux êtres côtes à côtes, observant dans des directions opposées. Quelle belle métaphore de la situation.

Alors je romps le silence et me tourne vers Vesper, afin de l'interroger sur ses plans futurs.


- Et maintenant, boss ?

Suis-je vraiment tenu de l'appeler boss ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Giancana
Capitaine
Capitaine
Vesper Giancana


Inventaire
Argent : 4900$
Réputation : Légendaire
Armes portées : Tanto

Appartement 666 - James Dillinger Empty
MessageSujet: Re: Appartement 666 - James Dillinger   Appartement 666 - James Dillinger Icon_minitimeLun 2 Mai - 0:09

Je contemple cette vue, si imprenable sur Basin City. Pour un peu, j'dirais qu'elle est presque meilleure que celle que m'offre mon appartement. Elle est meilleure dans l'sens où, elle offre une vue panoramique plus intense, la mienne ne m'offre qu'un zoom sur le centre ville, mais, j'dois dire que la criminalité y est plus intense dans l'centre que dans les beaux quartiers, alors j'lui envie pas tellement cette vue. J'trempe mes lèvres carmin dans le liquide ambré, j'ai jamais vraiment été fan du whisky mais mes bonnes manières m'interdisent de refuser un verre offert. J'sens James s'agiter dans mon dos, à regarder sa plaque plus brillante que ce ciel étoilé et à feuilleter les dossiers que je lui ai déposé. Rien à voir mais, je reviens à cette vue d'ensemble, pour le coup, je me demande si je devrais pas déménager dans les beaux quartiers ? Mon regard vient se planter dans celui de Dillinger lorsque celui-ci m'rejoins côté baie vitrée même s'il lui tourne le dos. Je me demande bien ce qu'il m'a prit de lui proposer d'être flic, à vrai dire, je pensais pas qu'il accepterait la proposition, mais soit, ce qui est fait est fait et j'dois dire qu'il est affreusement charmant. Encore un que je devrais avoir à l'oeil, j'sais pas pourquoi, j'sais pas, mais j'le sens pas, et cette nouvelle recrue qui ne s'est même pas pointée... J'termine ma cigarette, ainsi que le verre, le mégot venant s'éteindre dans les derniers gouttes d'alcool contenu dans ce dernier.

' M'appelle pas Boss, c'est beaucoup trop formel okey ? Et j'crois que toi et moi on en est pas vraiment à ce niveau là.'

J'me rapproche quelque peu de Dillinger, je résistais peut etre tout à l'heure dans mon bureau, mais là, on instinct animal prend un peu l'dessus. Mes lèvres viennent se lier aux siennes dans un engouement indécent. J'cherche pas spécialement à aller plus loin mais, la curiosité de goûter à ses lèvres me démangeait quelque peu.


_________________
A Sin City si tu prends la bonne ruelle, tu trouveras, ce que tu cherches.

Appartement 666 - James Dillinger Angiec¤Appartement 666 - James Dillinger Angi2¤Appartement 666 - James Dillinger Angie3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Dillinger
Sergent
Sergent
James Dillinger


Inventaire
Argent : 1 550 $
Réputation : Renommé
Armes portées : Colt Anaconda

Appartement 666 - James Dillinger Empty
MessageSujet: Re: Appartement 666 - James Dillinger   Appartement 666 - James Dillinger Icon_minitimeMer 11 Mai - 21:34

Elle m’embrasse, et, sans doute le fait de l’alcool et du tabac, ses lèvres ont le goût du souffre. Son baiser éveille subitement, du plus profond de mes entrailles, des instincts bestiaux, et je me surprend à rêver d’une nuit passée au paradis, face à un stock de cocktails Molotov. L’envie me prend de lui répondre, et prolonger l’échange. Croiser nos lames de manière nouvelle, retrouver pour un temps la sauvagerie de nos aînés, faire passer pour un saint le plus perverti des satyres, et rendre ses lettres de noblesse à la luxure. Mais je n’ai pas le temps pour ces conneries, pas maintenant. Je me sépare de ses lèvres sans n’avoir à réellement l’écarter.

- Venez. J’ai quelque chose à vous montrer.

Je traverse le salon dans un silence percé du craquement des braises dans le creux de l’âtre de la cheminée. Ne manque que quelques notes de la Norma flottant dans l’air pour parfaire le tableau. J’atteint l’ascenseur et presse l’interrupteur. Les doubles portes s’ouvrent devant et se referment derrière elle, coulissant aussi discrètement que rapidement, ne laissant qu’une seconde à la cloque pour résonner avant que la cage ne s’ébranle l’espace d’un instant pour entamer sa descente. Nous ne parlons pas. Je tire une cigarette de mon paquet et l’allume. Le crissement de la pierre du briquet résonne faiblement entre les parois de bois avant de s’éteindre dans les couloirs métalliques de la cage. Enfin la progression atteint son but, l’ascenseur s’immobilise et les portes se dérobent. Je prend l’initiative de notre sortie et rejoint la rue, où ma cigarette rejoins le pavé humide pour s’éteindre en un claquement sourd lorsqu’elle se plonge au coeur d’une flaque d’eau sale. Certes, la braise était encore particulièrement éloignée du filtre, mais l’envie m’est passée presque aussitôt que la clope fut allumée.

Face à nous, une avenue croisée d’une autre. Je pointe un index presque tendu dans le sens de la direction de gauche.


- Voyez, Vesper, où nos routes se séparent. Je prend cette rue là. Je ne vous raccompagne pas. C’est inutile, n’est-ce pas ?

Un taxi passe presque aussitôt ma phrase achevée, je lui fais signe, il cesse sa course pour en prendre une nouvelle. Je grimpe, et le véhicule jaune criard s’évade pour disparaître dans la brume épaisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Appartement 666 - James Dillinger Empty
MessageSujet: Re: Appartement 666 - James Dillinger   Appartement 666 - James Dillinger Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Appartement 666 - James Dillinger
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» James Rutherford ▬ Présentation
» James Storm Vs Brock Lesnar
» Vous avez lu l'histoire de Jessie James? - Clyde's links
» Justin Gabriel Vs Big Show Vs MVP Vs James Storm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Uptown - Beaux Quartiers :: Appartements-
Sauter vers: